Que de changements

Mercredi 28 novembre 2012: Depuis les dernières nouvelles, il y a plein de nouveautés dans la vie de Justine. D’abord, fini le berceau, mademoiselle dort dans sa propre chambre et dans sa grande basinette. Nous voulions faire une transition graduelle en commençant par les siestes afin de libérer le berceau et le donner à cousin/e qui naîtra en décembre. Ainsi, lorsqu’elle a 4 mois (soit le 10 novembre), nous avons débuté la transition. Elle est tellement bien qu’elle nous joue un tour et décide de partir pour sa nuit à 19hrs au lieu de faire son habituelle dernière sieste de la journée et ce, dès le premier jour de transition.

Ouf, la maman n’était pas vraiment prête, mais si ça doit se passer comme ça, alors pourquoi pas! Pas question qu’elle revienne dans la chambre et son berceau, sinon je risque de ne pas la laisser redormir dans sa chambre. Comme elle fait ses nuits et dors jusqu’au matin, souvent jusqu’à 8-9 heures et qu’elle jase ou pleure suffisamment fort, je ne suis pas inquiète de ne pas l’entendre. D’ailleurs, je dois dormir seulement sur une oreille ou c’est l’intuition maternelle, mais je le sens lorsqu’elle se réveille.

Aussi, maintenant qu’elle dort dans son grand lit, elle s’endort directement dedans et ça nous évite les longues marches dans la maison à la bercer pour l’endormir et recommencer dès qu’on la dépose dans son lit. Il ne suffit que de la mettre au lit au bon moment et elle s’endort seule avec sa musique, à l’occasion avec maman qui la dorlote et fredonne tout près.

Elle nous fait la jasette de plus en plus et on l’entend gazouiller bien clairement. D’ailleurs, elle a fait une belle surprise à mamie Lise hier lorsqu’elle est venue la garder. Justine répondait à ma mère et plus on riait, plus elle jasait, toute contente d’elle. Ce petit manège a duré plusieurs minutes et nous étions émerveillées de ce moment de pur plaisir.

Justine a pris quelques livres depuis les dernières nouvelles, elle est maintenant plus joufflue avec ses 11 livres! Elle se tient droite lorsqu’elle est assise et peut rester ainsi par elle-même sans qu’on la tienne, mais avec les mains pas loin pour la rattraper au besoin. Elle attrape les petits jouets et tente de les mettre dans sa bouche, mais elle est encore à l’étape d’apprentissage de ce côté. C’est beaucoup plus facile de mettre ses doigts ou même toute sa main dans sa bouche pour les gruger, car les gencives la démangent de plus en plus.

J’ai assisté à deux journées de formation donnée pour les membres d’un conseil d’administration et directeur général des organismes à but non lucratif et Justine m’a accompagnée. Au début, les autres participants ont été surpris, mais Justine les a épatés puisqu’elle a été très calme tout le temps. Elle jasait un peu, mais ça ne dérangeait pas, c’était plutôt joyeux et vivant. Durant les après-midi, j’ai eu l’immense privilège d’avoir ma mère qui venait s’occuper de Justine au centre où j’avais la formation. Comme je dis souvent, nous intégrons Justine à nos activités et on ne se prive pas parce que nous avons un enfant et plus elle est exposée plus elle s’habitue. Ainsi, elle nous accompagne au restaurant, dans nos soirées, événements, rencontres que j’ai pour l’organisme pour lequel je suis bénévole et les formations.

Voilà, à bientôt

Brigitte

[lg_slideshow folder=”032″ display=”slide”]

Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

One Response to “Que de changements”