L’arrivée de Vincent

IMG_0755Août 2015 : Nous sommes en pleine canicule, Justine se fait garder chez mamie Lise avec Megan et Raphaelle pendant que maman est partie à une journée d’ateliers et conférences dans un centre de maternité. En soirée, comme à tous les mardis, nous allons au gym pour une séance de spinning et de nage. Avec cette grosse chaleur, je ne vais toutefois qu’à la piscine pour me rafraîchir et nager un peu.

Avant d’aller chercher Justine chez mamie, on s’arrête au restaurant où nous passons notre commande. En attendant la salade, j’en profite pour aller vider ma vessie. En me rassoyant à la table, j’éclate d’un grand fou rire…une grosse balloune d’eau vient d’éclater entre mes jambes et il y a de l’eau partout sur le banc…mes eaux viennent de crever! L’appétit est coupé net puisque nous sommes tous excités; on prend le tout pour emporter finalement. Nous sommes le mardi 18 août, il est 19:50 et ma grossesse est à 38 semaines et 3 jours.

Durant le trajet vers la maison, je fais nos appels prioritaires : mamie Lise pour lui demander si Justine peut prolonger son séjour et notre accompagnante à la naissance, Annie, pour l’aviser et établir notre plan des prochaines minutes. Nous avons le sourire fendu jusqu’aux oreilles, on se jette des regards amoureux et on réalise que notre petit garçon va naître dans les prochaines heures.

À la maison, pendant que mes eaux continuent de couler, c’est un vrai déluge sans fin, chéri met les derniers articles dans les sacs d’hôpital. Changée et plus au sec, on reprend la route vers l’hôpital, sans presse. Mes contractions viennent à peine de débuter, mais sont assez rapprochées les unes des autres.

Une fois arrivés à la salle d’accouchement, le bal des examens et questionnaires débute pour évaluer où j’en suis dans l’avancement du travail. Ce n’est pas si mal, une grosse partie du travail est fait, il ne reste que la deuxième moitié et non la moindre, soit les derniers 5 cm à franchir. Entre temps, les contractions font leur travail et sont de plus en plus puissantes. J’ai l’honneur d’avoir des compresses d’eau chaude dans le dos et en bas du ventre pour soulager durant les contractions grâce à ma merveilleuse accompagnante (c’est son idée) et mon mari très attentionné. Que ça fait du bien!

Je suis super bien entourée, chéri m’encourage avec ses mots doux, me rappelle gentiment de détendre tel muscle ou ralentir mon rythme respiratoire en respirant avec moi. Tout ça dans ma bulle, notre intimité. Avec Annie, on essaie des nouvelles positions pour faire face aux prochaines contractions quand la précédente ne fait plus son effet. Heureusement qu’elle est là!

Les contractions sont de plus en plus intenses, douloureuses et longues, c’est signe que j’approche de la fin (il faut bien voir le bon côté des choses, sinon j’aurais pu paniquer devant cette douleur). Finalement, le moment de la poussée est venu, on change de dynamique puisqu’il faut continuer à encaisser les contractions tout en poussant. Je fais plusieurs poussées de pratique pour bien comprendre comment faire, ce n’est pas toujours instinctif! Heureusement que ces poussées de pratique ne sont pas inutiles, elles sont seulement moins efficaces.

Bébé se présente avec le visage vers le haut au lieu de vers le bas. Rien de grave, ça peut seulement prolonger la poussée (ah oui, mais le moins longtemps possible svp!). On tente de le revirer naturellement en me changeant de position (à quatre pattes) pendant quelques poussées. Dès mon retour sur le dos, l’expulsion finale est presque instantanée, ça a fonctionné!

Vincent est né le 19 août à 00:51, soit 5 heures après la rupture de la poche des eaux de façon tout à fait naturelle comme nous le souhaitions, sans monitoring, sans épidurale, sans soluté et le tout sans aucune déchirure. Notre garçon tout rose et tout rond pèse 7lbs (3.21kg) et mesure 34cm (19po).

Quel bonheur de tenir Vincent dans nos bras, Marc-André et moi sommes aux petits oiseaux et flottons sur notre nuage douillet.

Brigitte

Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Leave a Reply